2. Hier soir, j’ai rêvé de toi…


~

Retrouvez la présentation et la liste des chapitres de Recolore mon monde sur cette page: Recolore mon monde.

~

Hier soir, j’ai rêvé de toi…

C’était un rêve banal. Nous étions là, dans la maison de tes parents et celle de tes grand-parents avant eux. Je me battais avec le loquet de la porte des toilettes, et ton frère est venu m’aider. C’est fou, même après des centaines de fois, on ne savait jamais s’il fallait tirer ou pousser la porte pour que ce loquet se débloque enfin. Franchement, pourquoi cette vieille porte n’a-t-elle jamais été changée ?

5130716-2.png

Dans la cuisine, ta mère préparait à manger; et toi, tu rentrais, agacé. Il devait y avoir eu un problème, là dehors, je ne l’ai même pas su. Ce que je savais, c’est qu’il valait mieux ne rien demander quand c’était comme ça. Même dans mes rêves, je le sais. Qu’il soit dit, tu as toujours eu un sacré mauvais caractère! Pourtant, je crois que c’est aussi ça que j’aimais chez toi. Que j’aimais, que j’aime et que j’aimerai.

les pétunias.png

Dis moi, tu savais que les pétunias sont les fleurs que l’on associe à la colère? C’est étrange, maintenant que j’y pense, peut-être que lorsque quelqu’un nous manque, même ses colères prennent la forme, les couleurs et l’odeur des pétunias.

pétunias

Si seulement on pouvait y penser quand il le fallait, peut-être qu’on pardonnerait plus facilement et qu’on éviterait des regrets…

« Le monde a tellement de regrets,

Tellement de choses qu’on promet.

Une seule pour laquelle je suis fait,

Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai. »

Tu connais le problème avec les rêves.. ? Ils sont tellement fragiles, qu’un simple son peut nous en sortir. C’est ce qui s’est passé, ce matin… je ne me souviens plus de ce qui m’a réveillée; c’était peut-être le son familier d’un de ces engins agricoles, qui vont et viennent en cette saison?

« Seule la lumière pourrait, défaire nos repères secrets… »

C’est comme chante Francis Cabrel, dans cette même chanson… la lumière…

Ce matin, je souriais en ramenant la couverture sur ma tête, j’essayais de fuir la lumière, justement… avant de comprendre ce qui m’arrivait : ce n’était qu’un rêve.

C’est alors que j’ai compris; cette journée allait ressembler à ces jours de pluie incessante où les heures semblent passer comme des jours et le jour comme un mois entier. Parce que les jours sans toi, passent comme des mois. Les mois comme des années. Maintenant que je t’écris ça, je comprends que j’ai sûrement beaucoup vieilli depuis…

Alors, j’ai refermé les yeux, j’ai essayé de m’endormir à nouveau, puisque c’est là que tu étais… mais le rêve s’était évaporé… et toi avec.

15149542.png

Tu sais, parfois quand je me demande ce qu’il reste de ces années… de tout ce qu’on a partagé et fait ensemble; j’ai l’impression qu’il n’y a qu’un grand vide. Pire… que j’aurai tout inventé. Est-ce que j’ai tout fait pour oublier ?

Est-ce que j’ai peur de trop gratter ? De briser le nacre qui entoure les blessures? Comme le montrent si tristement les huîtres perlières, les blessures peuvent aussi faire de jolies choses, parfois. Mais je crois que c’est en guérissant qu’elles le peuvent. Et moi, je ne suis pas sûre d’avoir guéri.

perle de larmes

Ou alors… est-ce que j’ai peur du vide qu’il peut y avoir en dessous ? Le vide que tu as laissé, le vide que tu laisses… inlassablement.

Dans ce vide, il y a du noir. Il y a aussi ce blanc, qui me fait mal aux yeux. Et puis, il y a toutes ces nuances, toutes ces couleurs entre le noir et le blanc… entre le néant et la plénitude, que je ne comprends pas.

recolorer
Mon amour, serais-tu venu pour recolorer mon monde?

signature lettres

 

 

 

« Kono Utsukushiki Zankoku na Sekai de… »

Ps: Juste pour créer une perle, les Hommes n’hésitent pas à blesser un animal, certains détruisent tout comme on verse de l’encre sur un texte, jusqu’à ce qu’on ne puisse plus en lire que quelques mots…

espoir2.png

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s