5. Mon futur du passé…


~

Retrouvez la présentation et la liste des chapitres de Recolore mon monde sur cette page: Recolore mon monde.

~

renouveau écrire

Me revoilà… je pensais à quelque chose qui me semble remonter à très loin.

Quand j’étais à l’école, je me demandais ce que pouvait bien être le « futur dans le passé ». Je crois que je comprends à présent à quoi il sert. Le conditionnel est le temps des espoirs et des projets… mais, lorsqu’il est passé, ce qu’on nous apprend surtout à l’école, c’est qu’il exprime le reproche ou le regret.

Le passé devrait toujours être utilisé pour une action qui s’est réellement déroulée, n’est-ce pas ? Pourquoi existe-il un temps, dans le passé, qui exprime ce qui aurait pu être ? Qui exprime ce qui n’existe pas… ? Comment réussir à vivre sans regrets et reproches, puisqu’à l’école on nous apprend à nous y faire?

1amoureux

« J’avais fait pour toi près de l’océan,
Comme tous les enfants;
Un amour de sable si grand,
Qu’il était parti pour durer la vie… »

« Mais les vagues montent et l’enfant qui revient
Ne retrouve que le sable.
Des donjons des tours, le lendemain matin,
Il ne reste plus rien. »

Le Château de Sable, Joe Dassin.

Je me souviens d’un temps où je voulais avoir 18 ans, où je voulais que les jours, les mois et les années passent plus vite. Dans ce temps là, et même après, à chaque nouvelle étape se dessinait une myriade de rêves et de projets. Il en restait toujours un qui ne changeait pas. Toi.

-1.png

Depuis le tout début, j’ai commencé à imaginer notre vie.

Tu vois, quand on se voyait, j’imaginais que ton regard changerait sur moi… je m’imaginais « tomber » dans tes bras, j’imaginais que tu m’aurais embrassé, que l’on se serait mariés et les enfants que nous aurions eu… si certaines choses se sont passées différemment de ce que j’avais imaginé, elles ont été remplacées par de bien meilleures choses encore, car elles étaient vraies.

« À l’enfant qui viendra
Qui nous ressemblera
Qui sera à la fois toi et moi

À  nous, aux souvenirs que nous allons nous faire
À  l’avenir et au présent surtout. »

À toi, Joe Dassin.

Au présent surtout…

Parfois à trop voir au delà du jour qui nous est donné, on ne profite pas du présent. Je le sais, je l’ai fait en pensant au futur, je le fais en pensant au passé. Et le fait de savoir que le futur n’existe peut-être pas, n’y change rien. Le présent n’est qu’une succession de jours qui passent les uns après les autres, on a à peine le temps de se rendre compte qu’on attend quelque chose qu’on doit soi même déclencher,  sans en trouver l’espace, le courage et même le moyen.

Et me voilà, perdue face à tout ce que le futur de mon passé me refuse… tout ce qu’il me renvoie chaque jour. Il suffit d’une simple broutille, en vérité. Un rayon de lumière ou une ombre qui passe; une odeur familière… Un son… et j’ai l’impression que tu es là… alors je repense à tout ce que j’avais imaginé, pour nous.

7488598.png

Qu’est-ce que je suis sensé en faire maintenant? J’écoute toujours des chansons, elles continuent à me parler de toi. Et à travers ça, à me parler de moi.

« Ça va pas changer le monde,

Ça va pas le déranger

Il est comme avant, le monde,

C’est toi seule qui as changé. »

Ça va pas changer le monde, Joe Dassin.

J’ai entendu cette chanson sur la route, aujourd’hui. J’ai repensé à ma dernière lettre. Non, le ciel n’a pas changé. C’est moi qui ai changé et je le sais. Et il faut que j’apprenne à vivre avec celle que je suis devenue, même si je ne sais pas encore quelle place tu dois avoir. Moi aussi, j’aurai appris qu’il faut longtemps, mais que le temps passe, heureusement. Un jour, tout ça me semblera peut-être passé.

Je n’avais jamais pris conscience de l’importance de toutes ces chansons, des tous ces mots, de tous ces textes et de tous ces refrains dans ma vie. Même si je savais qu’ils me guidaient, quelque part, qu’ils m’accompagnaient, je n’avais pas compris qu’ils pourraient me forger ou m’affaiblir parfois.

S’il te plaît, aide moi à réécrire ce futur rayonnant auquel j’aurais dû m’accrocher… parce que j’ai eu trop de rêves, trop d’espoirs et de projets. Je cherche sans relâche des couleurs à redonner à ce monde.

renouveau écrir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s